Toutes les étapes pour rénover un meuble en bois

Il est bien préférable de restaurer un meuble en bois que de le jeter. Réussir une restauration permet de redonner une nouvelle vie aux vieux meubles ce qui est très pratique pour les décorations intérieures. Quelques notions doivent être prises en compte par l’opérateur avant de se lancer dans la restauration d’un ou plusieurs meubles en bois.

Les prérequis d’une restauration de meuble en bois

Rénover un meuble en bois requiert certains matériels et équipements pour mener à bien l’opération. Nombreux sont les matériels nécessaires lors d’une restauration de meubles comme l’utilisation d’un tampon de laine d’acier, un grattoir, des feuilles abrasives ainsi qu’une brosse à décaper. Les lunettes de protection et les gants sont indispensables pour la sécurité de l’opérateur. En ce qui concerne les produits à utiliser, un décireur, un décapant universel ou spécial bois fortement recommandé. L’application d’une pâte ou mastic à bois ainsi que d’un durcisseur est indispensable. En matière de finition : la cire, le fond dur, le vernis boiserie et meuble ainsi de l’huile nature pour meuble sont parfaits pour soigner et donner un état impeccable au meuble.

Les différentes étapes de restauration de meuble en bois

Tout d’abord, pour redonner au bois sa teinte naturelle, à l’aide d’un décireur et d’un tampon de laine d’acier, le produit est à appliquer sur la surface du meuble. Frottez dans le sens des fibres pour se débarrasser complètement de la cire. Pour un meuble verni, il est conseillé d’opter pour les décapants universels ou spéciaux bois. Ces produits s’appliquent au pinceau. Une bonne vingtaine de minutes sont nécessaires pour le séchage. Afin de pouvoir retirer facilement les résidus de peinture avec une spatule ou un grattoir est de couronner par un coup de chiffon. Ensuite, une fois l’étape précédente achevée, les problèmes du meuble vont se mettre en évidence. Pour les rayures, les stylos retoucheurs sont idéals pour masquer ces traces. Pour les petits trous et les fissures, l’utilisation d’une pâte à bois teintée ou incolore est idéale pour y remédier. Enfin, pour les fissures plus importantes, il est recommandé d’opter pour un mastic à bois durcisseur pour bien rénover un meuble en bois.

Une bonne touche de finition pour la restauration

Rénover un meuble en bois se termine par une finition qui est la dernière étape clé. Tout d’abord, avant d’appliquer une couche de cire ou de vernis, il faut imperméabiliser le bois avec le fond dur pour fixer la teinte et se protéger des taches. Ensuite, une huile pour meuble est très utilisée car elle nourrit le bois tout en offrant un aspect mat. Enfin, le meuble peut être ciré pour donner un aspect vieilli et patiné. Par contre, le vernis offre un de la profondeur au bois et amplifie sa teinte.

Acheter des articles de bricolage et éclairage en ligne
Fenêtres de rénovation : comment les poser ?