Le rabot, un outil indispensable pour le travail du bois

rabot

Le travail du bois n’est pas un travail facile. En fait, il nécessite des connaissances en menuiserie, de l’expérience et surtout de bons outils. De nos jours, grâce au développement de technologies avancées et d’outils plus efficaces, il devient plus simple et plus facile à prendre en main pour les débutants. Qu’il s’agisse de fabriquer des meubles de maison à la maison, des créations plus complexes en atelier ou de faire toutes sortes de réparations, il existe un outil adapté à vos besoins, comme le rabot.

A quoi sert un rabot manuel ?

Pour tous travaux de menuiserie, il faut s’équiper de bons matériaux. Pour bien travailler le bois, il faut disposer d’un rabot, car c’est un outil indispensable votre atelier. Qu’il s’appelle guillaume, varlope, wastringue, plane ou riflard, cet outil a pour fonction d’ôter de la matière afin d’obtenir un meilleur rendu. Le rabot permet également d’aplanir ou d’associer deux pièces de bois. En fait, sa fonction de base est d’enlever du bois épais pour aplatir un morceau de bois. Il enlève le bois uniformément sous forme de sciure. Il est également utilisé pour raboter et tailler les bas de porte, ou enlever la colle… Le rabot manuel se compose de nombreuses parties. D’abord, il y a le « fut », qui est le corps du rabot. Il est souvent en métal ou en bois, mais il peut être fait à partir de matière synthétique. Il est ensuite composé de semelle, qui est la partie inférieure de cet outil de rabotage. Le rabot manuel est composé aussi de lame qui est insérée dans le fut. Après, vous trouverez une contre-lame permettant de casser les coupeaux de bois. Enfin, il y a une poignée et un bouton à l’arrière du rabot pour manier cet outil et de gérer la profondeur de rabotage. Pour trouver le rabot qui vous convient, consultez ce lien

Comment bien entretenir un rabot manuel ?

Un rabot manuel est un outil pour vous permettre à travailler facilement le bois. Cependant, pour une bonne utilisation, il faut bien régler votre outil et bien l’entretenir. Un bon entretien des fers du rabot est nécessaire. Ceux-ci ne sont pas particulièrement vulnérables, mais requièrent tout de même une attention particulière. En réalité, s’ils sont sales, il faut nettoyer le bois que vous allez travailler avant de passer le rabot, car les fers supportent mal les petits cailloux et risquent de s’abîmer. Notez également qu’il existe deux solutions pour maintenir l’efficacité de l’avion. La première est de se procurer un nouveau fer. Autrement, vous pouvez aussi meuler le fer avec une simple pierre naturelle ou du carbure de silicium.

Les différents types de rabot manuel

De nos jours, il existe différents types de rabot manuel. Il y a un rabot qui comporte une semelle en bois ou en métal avec des lames de différentes tailles (appelées fers) logées dans la lampe. La profondeur de la lame est réglable grâce à une molette, vous pouvez donc ôter plus ou moins de bois au moment de passage. D’autres rabots manuels de conceptions différentes rendent le même service : affiner une pièce de bois. Un rabot a bois est disponible en 6 modèles :

– Le varlope : il s’agit d’un rabot métallique le plus courant. Une molette ajuste la profondeur du fer (cela affecte la quantité de matière retirée). Ce type de rabot dispose d’un fer plus large et est conçu pour raboter les surfaces planes.

– Le rabot d’établi : celui-ci possède une structure en bois et peut également aplanir le long bloc de bois (la plaque de fer est large et la surface inférieure est grande).

– Le guillaume : c’est un rabot en métal ou en bois avec un fer qui est plus fin. Entre autres choses, il est utilisé pour faire des rainures, car les machines à rainurer, les défonceuses et même les ciseaux à bois peuvent être réalisés de manière flexible.

– La wastringue : Il est destiné aussi pour certaines pièces irrégulières de plus petite taille.

– Le Riflard : C’est un rabot a bois ressemblant aune spatule. Il est généralement utilisé pour l’étape de finition, pour enlever les petits matériaux qui gênent l’assemblage du bois.

Comment choisir son rabot manuel ?

Que vous optiez pour un rabot électrique ou un rabot manuel, vous devrez choisir l’outil selon la nature des travaux que vous essayez d’accomplir. A noter qu’il existe divers modèles de rabots sur le marché, ce qui peut compliquer la décision si nécessaire. Si vous cherchez du matériel pour fabriquer ou garantir la finition des sillons, vous devez choisir la guimbarde. Cet outil est également utilisé pour réaliser des rainures ou des mortaises. Pour usiner les angles ou les coins des copeaux de bois, vous avez besoin d’un plan d’angle. Le rabot à dents est équipé d’un peigne pour redresser de grandes surfaces en bois. Les dents créeront également des rainures, ce qui aidera avec la colle. Cet outil est généralement indispensable pour préparer les pièces en bois avant un encollage ou un placage.

Quand peut-on dire qu’un matériel industriel est amorti ?
Comment choisir son échelle transformable ?