Perceuse visseuse : mode d’emploi pour les débutants

Perceuse visseuse

Même si l’utilisation d’une perceuse peut sembler évidente, cet outil peut dérouter les débutants. Cet article vous propose un mode d’emploi simple et pratique pour commencer vos travaux sur de bonnes bases et acquérir les gestes adaptés.

Préparer une perceuse à percussion pour l’utiliser

Vous avez acheté une perceuse à percussion et vous souhaitez débuter vos travaux de perçage ou visser un meuble ? Pensez toujours à charger complètement la batterie avant de l’insérer dans l’appareil. Évitez les surcharges en ne laissant pas la batterie sur le chargeur plus longtemps que nécessaire. Certains types de batteries peuvent subir de graves dommages. Vous n’aurez par ailleurs pas à craindre l’effet mémoire de la batterie. Placez ensuite l’embout de vissage ou la mèche pour le perçage dans le mandrin et serrez. Veillez toujours à ce que vos embouts soient bien fixés. Ils doivent par ailleurs être adaptés aux travaux que vous envisagez de réaliser. Vérifiez qu’ils conviennent à vos vis. Si vous avez décidé de percer, choisissez une mèche pour bois, pour métal ou pour béton, selon le matériau. Il vous manque un accessoire au moment de préparer votre outil électroportatif ? Vous trouverez tout ce qu’il vous faut sur Castorama.fr.

Bien utiliser une visseuse

Les perceuses visseuses sont des outils polyvalents, qui vous permettent à la fois de visser et de percer des trous dans différents types de matériaux, en fonction de la mèche que vous avez montée dans le mandrin.

Visser et dévisser

Placez toujours l’embout perpendiculairement à la vis. Vous pouvez déposer les vis directement sur l’embout et les visser, puisque l’outil dispose d’une fonction magnétique, de sorte que la vis ne risque pas de tomber. Commencez lentement afin de pouvoir visser votre vis de manière contrôlée. Plus la vis s’enfonce, plus vous devez appliquer une force continue. Mais cela ne vaut que pour le bois. Pour le métal, il faut beaucoup plus de force à la fin du processus de vissage.

Utiliser le limiteur de couple

Le système de réglage du couple se trouve sur la tête de votre outil. Il vous permet de limiter le couple de manière à ce que les vis ne soient pas trop enfoncées ou que les têtes de vis ne se détériorent pas. Le limiteur de couple n’est nécessaire que pour les appareils les plus puissants, lorsque vous voulez visser très rapidement. Si vous travaillez lentement et de manière contrôlée, vous pouvez laisser le réglage de couple au niveau moyen ou maximal. Si la visseuse sans fil dérape, c’est le signe que vous devez ajuster le réglage du couple. Sur les outils combinés, de type perceuse-visseuse, vous devez toujours passer à la position « perçage » pour percer vos matériaux, car le perçage nécessite une autre puissance que le vissage.

Perforateur sans fil : changer d’embout

Les principaux outils actuels sont polyvalents : vous avez sans doute acheté une perceuse-visseuse, qui vous permet à la fois de visser et de percer. Dans la pratique, ces deux fonctions sont souvent complémentaires, de sorte qu’il est logique de les retrouver sur le même équipement. Néanmoins, la fonction de perçage de votre perforateur sans fil nécessite un changement d’embout. Par changement d’embout, on entend le remplacement de la tête de l’appareil, le serrage d’une tige de vis ou d’un foret. Dans la plupart des cas, il s’agit d’insérer et de bloquer un embout. De nombreux systèmes sont conçus pour une utilisation permanente de l’embout, ce qui rend l’ouverture du mandrin de perçage superflue. Si votre mandrin est équipé d’une roue dentée, il faut une clé spécifique, qui existe pour deux tailles de mandrin. Cette clé est généralement fournie dans le coffrent. Il existe aujourd’hui des mandrins à serrage rapide, très pratiques, qui s’ouvrent et se ferment avec un main.

Comment bien utiliser un perforateur sans fil ?

Perçage : mode d’emploi

Avant de percer des trous dans un mur ou dans du carrelage, pensez à préparer votre chantier. Vérifiez tout d’abord si des conduites de gaz, d’électricité ou d’eau se trouvent dans la zone du forage. Choisissez des points autour desquels il n’y a pas de conduites. Dessinez les trous de perçage avec précision et choisissez la mèche appropriée en fonction de la taille de la cheville nécessaire. Utilisez toujours un foret adapté au matériau à percer. Le choix de la cheville dépend du support et de l’objet à fixer. Le diamètre de la cheville et celui de la mèche doivent toujours correspondre. Pour une cheville de 8, il vous faut donc une mèche de 8. En revanche, le diamètre de la vis doit être légèrement plus petit, dans ce cas environ 5 mm. Serrez ensuite la mèche et marquez éventuellement la profondeur de perçage avec un morceau de ruban isolant. Adoptez une position stable et tenez la perceuse-visseuse à angle droit par rapport au mur. Pour les murs en matériau tendre ou les surfaces difficiles comme le carrelage, vous pouvez commencer par percer sans percussion. Les surfaces plus massives ne peuvent être traitées qu’avec une perceuse à percussion. Pour les matériaux de construction très durs comme le béton et pour les trous plus grands comme les ouvertures, il est recommandé d’avoir recours à un autre type d’outil, comme un marteau perforateur plus puissant avec percussion.

Nettoyage du chantier et des outils

Faites-vous aider pour le nettoyage et éliminez la poussière du perçage le plus vite possible. Cette précaution vous évite de répandre la poussière dans tout le logement. Votre assistant peut tenir un aspirateur sous le trou et aspirer directement la poussière. N’oubliez pas d’aspirer le trou après le perçage. Prenez soin de votre outil. Pour prolonger sa durée de vie, nettoyez soigneusement le mandrin et les forets après les travaux de perçage.

Le rabot, un outil indispensable pour le travail du bois
Quand peut-on dire qu’un matériel industriel est amorti ?