Choisir de l’huile pour bateau en ligne

Bateau

Êtes-vous l’heureux propriétaire du bateau de plaisance? À l’approche des vacances d’été, pour fêter le retour du bel été, vous prévoyez une petite sortie en mer avec votre famille ou vos amis. Ensuite, vous pouvez naviguer sur les mers en toute confiance en sachant que vous disposez d’un moteur qui fonctionne de manière optimale. Pour cela, il est même recommandé de choisir une huile destinée aux moteurs marins. Désormais, vous disposez d’un large choix de produits souvent indispensables aux mécaniciens. Bien entendu, pour une sortie en mer loin de mauvaises surprises, vous avez tout intérêt à choisir une huile moteur premium ou une huile 4 temps.

En quoi cette huile moteur est-elle importante pour le bateau de plaisance?

L’huile moteur, que celle-ci soit conditionnée pour une moto, une voiture ou un bateau, joue généralement un rôle primordial dans le bon fonctionnement de tels équipements.  Pour cela, il doit avoir différentes propriétés de lubrification, de nettoyage, de refroidissement, etc. Des caractéristiques spécifiques qui lui permettent également d’accomplir ses tâches vitales sur un moteur. Celles-ci incluent, par exemple, la prévention de la corrosion, la prévention de l’usure et la garantie de l’étanchéité à l’eau. C’est-à-dire que pour une lubrification parfaite, une huile moteur quatre temps doit être constituée d’une base minérale ou synthétique et de divers additifs. C’est la principale raison pour laquelle vous devez faire attention à plusieurs détails pour choisir la bonne huile moteur pour votre bateau. Ensuite, vous devez connaître 2 informations importantes en détail, la viscosité et les propriétés de l’huile. 

Pour vous assurer de choisir une bonne viscosité, vous devez tenir compte de la température ainsi que des recommandations du fabricant du moteur. Le niveau 1 concerne entre autres une viscosité dynamique à froid. Il a la particularité de permettre le démarrage du moteur avec de l’huile. En termes de performances, la norme NMMA (National Marine Manufacturers Association) sera la référence. Pour la motorisationpiecesbateaux fournit aux amateurs des services de maintenance mécanique, de révision et d’assemblage avec de nombreuses pièces disponibles et aussi une expertise éprouvée.

Focus sur l’huile quatre temps pour moteurs de bateaux

De manière générale, l’huile marine à deux temps n’a pas les mêmes performances que l’huile à quatre temps. En fait, cela est sans doute dû au fonctionnement du moteur. Pour référence, l’huile est, en général, mélangée à un carburant à l’intérieur de la machine. Dans certains cas, il peut pulvériser dans le carter. Il pénètre toujours dans une chambre de combustion pour brûler avec le carburant. Pour des moteurs marins, l’huile à quatre temps ne doit jamais laisser de dépôts ou le moteur se bouchera. En effet, dans le moteur 4 T, l’huile et le carburant sont séparés. Au lieu de cela, il coule à travers de petits passages qui vont directement dans les pièces de moteur. Quant au carburant, il va directement dans une chambre de combustion. On peut alors dire que l’huile ne brûle pas dans un moteur à quatre temps. Par conséquent, elle aura aussi des caractéristiques différentes de l’huile utilisée dans le moteur 2 T. Il est, dans tous les cas, nécessaire de bien comprendre toutes les caractéristiques de l’huile afin d’éviter les erreurs de sélection.

Quelles sont les caractéristiques de l’huile 4 T pour un moteur de bateau?

Les huiles moteur 4 temps pour bateaux fonctionnant dans des conditions difficiles doivent répondre aux exigences de la machine concernée. Des normes existent pour réglementer l’utilisation et la vente de ces huiles. En fait, les propriétaires de bateaux de plaisance doivent choisir des huiles aux propriétés lubrifiantes pour les moteurs marins. Dans ce cas, l’huile en question doit répondre à des exigences très élevées. Initialement, la viscosité à 150°C devait être plus élevée pour assurer la meilleure résistance du film d’huile aux hautes températures. Elle doit également être en mesure d’absorber la dilution, en particulier lors de longues périodes de ralenti. Pour assurer un meilleur refroidissement, il faut que l’huile soit capable de maintenir ses performances à des températures élevées. Afin de profiter pleinement des propriétés de protection contre la corrosion, elle doit, à ce niveau, être performante. Cela protège le moteur de la corrosion causée par le brouillard salin ou l’eau de mer. Dans tous les cas, il faut faire attention aux autres propriétés, comme la meilleure résistance à l’oxydation, anti-mousse et anti-colmatage.

Quand peut-on dire qu’un matériel industriel est amorti ?
Comment choisir son échelle transformable ?