Tout savoir sur les outils du plaquiste

Le plaquiste est un spécialiste des travaux d’isolation, d’aménagement et de finition intérieure. Pour lui, isolation, cloison et faux plafond n’ont pas de secret. En construction comme en rénovation, vous voulez isoler vos mûrs ou bien vos combles ou bien si vous voulez monter des cloisons il faut quelques outils. Quels sont les outils du plaquiste et comment les utiliser ? 

Les outils nécessaires pour monter les cloisons

Avant d’installer une cloison dans une maison, il faut d’abord monter une ossature. Il s’agit de la structure qui va servir de support aux cloisons. C’est un peu comme le squelette des murs intérieurs. L’ossature des cloisons repose sur un rail qui se pose au sol. Pour monter des cloisons, le plaquiste a besoin :

– D’une grignoteuse ou une cisaille à tôle : pour couper les rails en respect de la longueur désirée.

– D’un grand massicot avec une guillotine : c’est un des outils du plaquiste qui est vraiment incontournable, il peut couper le métal. Par conséquent, vous pouvez également l’utiliser pour couper des rails.

– Des pinces à servir : ces outils sont très utiles pour fixer les ossatures.

Les outils nécessaires pour couper le plâtre

Mètre, équerre, trusquin, règle ou réglet : une fois les plaques de plâtre achetées, il ne vous reste plus qu’à les couper. Pour avoir la bonne longueur, il faut des appareils de traçage et de mesure afin de tracer et prendre les dimensions des lignes de guidage des futures découpes.

Poudre de traçage et cordeau : le cordeau est un outil permettant de tracer correctement des lignes de découpes, et ce sans utiliser de crayon. La poudre de traçage de couleur bleue est effaçable. Cette couleur permet de matérialiser les lignes qu’elles soient courbes ou droites, pour les repérer facilement.

Scie à guichet : c’est l’outil idéal pour découper le plâtre

Le cutter : c’est un outil basique que l’on trouve toujours dans les caisses à outils d’un plaquiste

Les autres outils

Un plaquiste a encore besoin de beaucoup d’autres outils :

– Les outils nécessaires pour positionner les plaques : le cale-plaque, l’Etai, le levier à plaque ou relève-plaque, le lève-plaque ou monte-plaque.

– Les outils pour visser : une visseuse électrique ou un tournevis et des embouts spéciaux pour plaques de placoplâtre

– Les outils pour poncer : une ponceuse et un rabot de plaquiste

– Les outils pour les joints : une bande à joint, une spatule et un riflard ou un couteau à enduire

Un plaquiste doit également se protéger avec des équipements de sécurité pour la sécurité et le confort.

Perforateur : quelques conseils pour l’utiliser en toute sécurité
Comment utiliser un cloueur pneumatique ?